Petit déjeuner Lecoq-Gadby

La maison LeCoq-Gadby se projette vers demain

Véronique Brégeon nous raconte LeCoq-Gadby, symbole de l’hôtellerie indépendante, familiale et raisonnée à Rennes.

Véritable institution rennaise, la maison LeCoq-Gadby n’a eu de cesse de se renouveler au fil des années. Fier de son identité, l’hôtel-spa 4 étoiles s’inscrit depuis toujours dans une démarche de développement durable tout en conservant la tradition de l’accueil familial et de l’attention particulière portée aux clients.

Toujours debout, la maison LeCoq-Gadby a traversé les époques. De « L’auberge des trois marches », repaire des dreyfusards lors du second procès Louis Dreyfus, elle a été transformée en « lieu de réceptions officielles et familiales » en 1902 pour devenir un hôtel spa en 1993, sous l’impulsion de Véronique Brégeon. « Cette maison est le berceau de ma famille, dont je représente la 4e génération. LeCoq-Gadby est à la fois un hôtel 4 étoiles de charme, un spa/bien-être, une boutique, mais a aussi une activité traiteur & événementiel, gérée par mon fils Charles Brégeon et des séminaires d’entreprise. » 

L'équipe de l'hotel spa Lecoq Gadby
david-emmanuel_cohen – My Hotel Photographer

Loin de l’hôtellerie standardisée 

De nombreux présidents ont séjourné à l’hôtel-spa, jusqu’à Emmanuel Macron lors du lancement de la LGV à Rennes en 2017. Véronique Brégeon a autant de souvenirs avec Joan Baez ou Charles Aznavour qu’avec Isabelle Carré, Patrick Bruel ou Gérard Jugnot… Sans parler de Jacques Chirac ou Nicolas Hulot ou de son dernier visiteur avant le premier confinement, Philippe Katerine.  

Le jardin de l’hôtel (photo : David-Emmanuel Cohen – My Hotel Photographer)

Le positionnement « campagne en ville » de cette hôtellerie de charme répond à des attentes nouvelles sur lesquelles la propriétaire des lieux entend bien capitaliser. « Avec la pandémie, l’avenir n’appartient plus seulement à l’hôtellerie standardisée. Aujourd’hui, il y a un réel regain d’intérêt pour l’hôtellerie indépendante, familiale, ancrée sur un territoire dont elle est la vitrine. »  Et pour preuve : privatiser un étage de l’hôtel pour des retrouvailles familiales ou accueillir des weekends mère-fille font partie de ses plus grands plaisirs, et s’inscrivent dans cette volonté de développer le tourisme local. 

Collections, œuvres d’art et graff… Des chambres à l’image de la ville 

La Suite « Coucou » (photo : David-Emmanuel Cohen – My Hotel Photographer)

Le confinement a été l’occasion d’accélérer le travail de rénovation des chambres : toutes différentes, ces dernières mettent en valeur l’art et la gastronomie locale. En chambre Coucou, un foulard dessiné par Miro surplombe le fameux fauteuil UP de Gaetano Pesce. Le tout dans une harmonie noire, grise et rouge en hommage au premier chef étoilé de la maison, Marc Tison, « père » du marché des lices et amoureux de la poule Coucou de Rennes, la race emblématique locale. En chambre Lettres, dont Fabrice Lucchini est un habitué, une collection d’écritoires ; en chambre Avallonia, elle a confié au graffeur rennais Tom Nelson son canapé Napoléon III… Soit 16 chambres atypiques et suites 4 étoiles.  

La Suite « Musique » (photo : David-Emmanuel Cohen – My Hotel Photographer)

Le développement durable à tous les étages… et dans l’ADN  

Son mari Jacques Brégeon, « gravement atteint » par le développement durable comme s’amusent ses enfants, l’a accompagnée pour faire de LeCoq-Gadby le premier hôtel 4 étoiles écolabellisé en France. L’hôtel en bois créé en 2008 n’est pas sans rappeler la maison familiale en colombages du 17e. « Ici, on respecte les saisons dans l’assiette depuis des générations, en sélectionnant les producteurs locaux pour accompagner l’offre de restauration » précise Véronique. Son fils Charles fait perdurer la tradition avec une offre traiteur responsable. 

Au spa, la marque cosmétique « maison » revalorise la pomme à cidre sous toutes ses formes. « Du bon dans du beau pour un bien-être global » résume Véronique Brégeon. « Dans cette période où le respect de la planète n’est plus un acte bobo mais une véritable lame de fonds, LeCoq-Gadby se projette vers demain pour remettre le bon sens au service de ses visiteurs, comme nous l’avons toujours fait. » 

La terrasse (photo : David-Emmanuel_cohen – My Hotel Photographer)

« Rennes se suffit à elle-même » 

A sa clientèle, Véronique commente avec plaisir son livre d’or, parle de l’histoire du lieu ou de ses engagements… et partage volontiers ses lieux de prédilection ! Avec elle, on arpente volontiers la ville pour prendre le temps de l’admirer. « On peut partir de l’hôtel à pied, traverser les jardins du Thabor, allez jusqu’au centre historiquealler à la découverte des trésors de la cathédrale, visiter le musée des Beaux-Arts et déjeuner d’une galette-saucisse en plein air … » Véronique aime le marché des Lices le samedi matin, « l’un des plus beaux de France ». Et de conclure : « Ici, nous pouvons raconter une histoire à nos clients : Rennes se suffit à elle-même, nul besoin de parler d’elle à travers un storytelling ultra-marqueté. ». 


RSE : les acteurs du territoire s’engagent 

« Le développement durable est inscrit dans l’ADN de la maison LeCoq-Gadby. Dès 2005, le projet d’extension de l’hôtel s’est fait, malgré les contraintes urbaines, selon les 14 cibles de la démarche Haute Qualité Environnementale. En outre, LeCoq-Gadby a mis en place un système de management environnemental visant à réduire les consommations d’eau et d’énergie et à mieux gérer les déchets. En 2008, LeCoq-Gadby a été le premier hôtel 4 étoiles à avoir obtenu en France l’écolabel européen. Il a remporté en 2010, le « Trophée du Tourisme Durable de Haute-Bretagne » et a été lauréat en « Gastronomie » des Sceptres d’Or du Développement Durable. LeCoq-Gadby participe au Club « Voyagez Responsable » du Comité Régional de Tourisme de Bretagne, notamment avec le jeu du « LeCoq Ethik » soutenu par l’ADEME : un outil ludique à la disposition des visiteurs et clients de l’hôtel, pour donner envie de s’engager dans le Développement Durable. » 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email