Magic Mirror Le MeM

« Musiques actuelles, rock, arts, cirque, magie… Rennes rayonne culturellement ! »

Emmanuel Grange est secrétaire général du Centre de Production des Paroles Contemporaines.

Le Centre de Production des Paroles Contemporaines, qui assure la gestion et l’animation du Théâtre de l’Aire Libre, du festival Mythos et du MeM, est un acteur incontournable de la vie culturelle rennaise. Son secrétaire général, Emmanuel Grange, salue le foisonnement culturel si particulier à la ville de Rennes.

Ce n’est un secret pour personne. Rennes a toujours été aux avant-gardes dans le domaine de la culture en France depuis plusieurs années. Emmanuel Grange ne s’y est pas trompé. Le secrétaire général du Centre de Production des Paroles Contemporaines (CPPC) a trouvé ici un appétit culturel insatiable.  

Emmanuel Grange, secrétaire général du Centre de Production des Paroles Contemporaines.

Après une formation en comptabilité-gestion et un passage à Paris dans une agence d’événementiel pour des institutions à vocation artistique, il rejoint en 2007 le CPPC pour lequel il est en charge de l’administration et des ressources humaines. « Je fais également le lien avec les institutions et nos financeurs. » Ce pôle des arts de la parole anime et assure la gestion du Théâtre L’Aire Libre, du festival Mythos et du MeM, « symbole de l’art de vivre à la rennaise ». « Le CPPC, c’est aussi des productions et des tournées, ainsi qu’un partenariat avec La Manufacture à Avignon. » 

Le Théâtre L’Aire Libre (photo : Julien Mignot)

Trois lieux mythiques 

Le CPPC a repris le théâtre L’Aire Libre en 2014, « emblématique puisque c’est le lieu de création des Transmusicales qui ont révélé au public français des artistes reconnus comme Yann Tiersen, Björk, Ben Harper, Nirvana ou encore Noir Désir mais aussi la Mano Negra, Stromae, Daft Punk… » Quant au festival Mythos, il a plus de 20 ans d’existence et fédère aujourd’hui 70 entreprises partenaires, en y ajoutant « Les Toqués » auxquels participent une trentaine de chefs cuisiniers.  

Les Toqués, Festival Mythos 2018
Les Toqués, Festival Mythos 2018. (Photo : Noémie Le Calvez)

« L’un de mes plus beaux souvenirs a été l’organisation du concert de Pete Doherty pour Mythos, dont je suis personnellement un grand fan. Le voir déambuler dans les allées du Thabor avant d’assister le soir à son concert de 1500 personnes, c’était à la fois magique et surréaliste. » 

Le Festival Mythos en 2018 (photo : Noémie Le Calvez)

Le petit dernier, le MeM, n’en est qu’à ses débuts mais le lieu promet de belles rencontres toute l’année, au bord de la Vilaine, dans l’esprit forain du célèbre chapiteau Magic Mirror de Mythos : « l’idée nous a été soufflé par les spectateurs du festival, qui rêvaient d’un endroit, type guinguette, convivial, bucolique, et accessible à l’année. Et nous l’avons fait ! ». 

Sous le chapiteau du Magic Mirror, au MeM

Rennes, comme une évidence 

Le choix de Rennes pour ce Caennais d’origine, passé par Paris et dont l’épouse est bretonne, s’est révélé comme une « évidence » au moment de fonder une famille. « Rennes, en tant que porte d’entrée de la Bretagne, est attractive ; c’est un bassin d’emplois et elle est proche du bord de mer. Elle rayonne culturellement et elle attire de nombreux étudiants. Depuis une dizaine d’années, en tant qu’acteur historique à Rennes, nous avons vu naître un foisonnement d’initiatives et de festivals – musiques actuelles, rock, arts, cirque, magie… – qui ont de plus en plus de notoriété. L’offre culturelle est de plus en plus diversifiée. Le public est là, jeune, moins jeune ou familial. Et l’appétit des Rennais, des Bretons mais également des personnes de départements limitrophes est très fort ». 

Le MeM (photo : Franck Hamon)

Comme tous les locaux, Emmanuel a ses préférences côté bonnes adresses. Il aime aller se balader du côté de l’étang de la Pérelle entre Rennes et Saint-Jacques de La Lande, « un site naturel encore peu connu des Rennais où l’on entend les grenouilles ‘chanter’ les soirs d’été. » En ville, il se rend volontiers sur l’Ilot de l’Octroi au bout du Mail François Mitterrand, pour boire un verre ou manger un morceau au café-théâtre Le Bacchus, un lieu au bord de l’eau où l’on peut boire un verre, manger, et/ou assister à un spectacle. Un lieu comme on aime à Rennes. 


RSE : les acteurs du territoire agissent

Le CPPC, acteur de l’économie sociale et solidaire, est engagé, dans le cadre de Mythos, au sein du Collectif des Festivals bretons Engagés dans le Développement Durable et Solidaire en Bretagne (FEDDS).  Le Collectif FEDDS est une association de 25 festivals en Bretagne engagés pour le développement durable et solidaire. Signataire d’une Charte, chaque festival s’engage à définir un plan d’actions pour le développement durable et solidaire à partir de son projet culturel et artistique et à l’améliorer progressivement. 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email