La (Nouvelle) Parenthèse

La (Nouvelle) Parenthèse : « nous sommes une petite équipe dynamique et créative ! »

Portrait des gérantes de l’agence événementielle La (Nouvelle) Parenthèse.

Spécialiste de l’évènementiel d’entreprise depuis 2014 à Rennes, La (Nouvelle) Parenthèse se démarque par une offre variée et originale, appréciée de ses clients. Charlène Poisbeau-Gérard et Margaux Le Coq, ses deux gérantes, nous parlent de leur activité et nous disent pourquoi il fait bon travailler à Rennes.

Charlène Poisbeau-Gérard est fondatrice de La Nouvelle Parenthèse, qu’elle a lancé en mars 2014. « A l’époque, le secteur n’embauchait pas beaucoup et le nombre d’agences n’était pas aussi développé qu’aujourd’hui » explique-t-elleAprès 6 ans de collaboration, Margaux Le Coq la rejoint en tant qu’associée en 2019. Toutes deux forment un binôme dynamique. « A seulement deux, il faut être complémentaires et multi-casquettes ! » précise Margaux.  

Leur crédo : créativité et proximité 

Margaux Le Coq  et Charlène Poisbeau
Margaux Le Coq (à gauche) et Charlène Poisbeau (à droite) par ©Elizabeth Klein

La Nouvelle Parenthèse propose des séminaires clefs en main avec gestion du transport, nuitées, hôtels… Du sur-mesure et un catalogue de team building enrichi, depuis la crise sanitaire, de prestations en visioconférence. « Nous gérons tout de A à Z ! » précise Charlène. « C’est aussi cela que nos clients apprécient : nous sommes une petite équipe dynamique et créative. » La Nouvelle Parenthèse est en quelque sorte « une petite entreprise familiale » aux grandes idées. « Nous faisons de sorte de sortir 5 à 6 nouveautés chaque année. Dans notre métier, c’est important de se renouveler et c’est ce qui marque notre différence sur le marché. » 

Face à la crise sanitaire, il a fallu s’adapter 

L’équipe propose des prestations en visioconférence depuis fin mai 2020, « certaines créées de toutes pièces et d’autres déjà existantes en présentiel que nous avons adapté ». « Cela fonctionne très bien », même si, comme tous les professionnels, Charlène et Margaux ont « hâte de retrouver le présentiel ». Les clients ont suivi. « Nous avons proposé des concepts ludiques pour renforcer la cohésion d’équipe et se challenger… C’est le cas avec notre animation sur le thème du voyage autour du monde. Nos clients sont très heureux de pouvoir se réunir virtuellement, en toute sécurité. » 

La Nouvelle Parenthèse

« Le plus gratifiant : le retour positif de nos clients » 

Ce que Charlène et Margaux aiment dans leur métier ? « Chaque client et chaque projet est différent. Mais ce sont toujours des événements qui rassemblent » explique Margaux. « Le plus gratifiant est le retour positif de nos participants » renchérit Charlène. « Nous leur permettons de s’évader quelques heures. C’est important durant cette crise sanitaire ». 

Et le meilleur moment de leur carrière ? « Sans aucune hésitation : lorsque nous nous sommes associées » raconte Margaux. Charlène plussoie : « Nous sommes réellement complémentaires et nous apprécions travailler ensemble. Et notre entreprise rennaise a évolué. Ça fait plaisir ! ». 

« Une qualité de vie et de travail assez exceptionnelle » 

La (Nouvelle) Parenthèse

Les deux gérantes, qui ont respectivement 28 et 27 ans, sont originaires de Rennes. Pour elles, Rennes est un véritable « vivier d’entreprisesLa demande est forte au sein même de la métropole, même si nous travaillons avec des clients partout dans le Grand Ouest. » Pour Margaux, « Rennes fait ce qu’il faut pour attirer les entreprises tout en gardant sa taille humaine et son charme ‘breton’ que tout le monde apprécie, et qui fait sa particularité. Elle offre une qualité de vie et de travail assez exceptionnelle ». 

Rennes, son patrimoine et ses bonnes adresses 

Les deux jeunes femmes proposent des animations permettant de (re)découvrir la ville et travaillent avec d’autres acteurs du territoire. « Beaucoup de nos clients habitent à Rennes mais ne connaissent pas forcément ses petites rues, les lieux insolites… Nous organisons aussi des rallyes autour de la gastronomie en partenariat avec des restaurateurs comme Le Iodé par exemple. » 

Leurs bonnes adresses ? 

  • Pour se balader et flâner : le mail François Mitterrand, le parc du Thabor où l’équipe organise des étapes pour leurs rallyes pédestres ; les quartiers Jacques Quartier et Sainte Thérèse et ses maisons des années 30 rénovées « magnifiques ».  
  • Pour boire un verre, un café ou un cocktail (un Bramble par exemple) : le coffee shop Oh my biche, La Piste sur le Mail (où l’on peut jouer au palet). 
  • Se restaurer : les « restos » rue Nantaise, chez Racines passage Antoinette-Caillot, le restaurant libanais Mezzelicious
  • Pour faire ses emplettes : le marché des Lices. 

Plus d’informations sur La (Nouvelle) Parenthèse

______________________________________________________________________________

RSE* : les acteurs du territoire agissent

« Pour La (Nouvelle) Parenthèse, l’écologie et la RSE, sont des valeurs importantes et essentielles dans le monde d’aujourd’hui, aussi bien sur le volet personnel que professionnel. Nous avons depuis 2019, créés de nouvelles animations Team Building, autour de ces thématiques. Notamment sur les rallyes gourmands ou sur nos remises des prix par exemple. La Bizh Mission, l’itinéraire Vert, les Ecolympiades, et bien d’autres de nos animations, sont tout aussi ludiques et challengeantes que nos autres créations, avec en plus cette dynamique RSE que nous souhaitons mettre en avant, encore plus aujourd’hui !

Sur toutes nos prestations, et ce depuis, toujours, nous sommes très fières, de collaborer avec beaucoup d’acteurs du territoire et de chaque région où nous nous trouvons ! Nous travaillons par ailleurs avec l’association « Un toit pour les abeilles » et depuis 2021 avec Ecotree (en faisant planter un arbre pour chaque prestation réalisée) qui sont non seulement des entreprises/associations avec un objectif environnemental précis, mais qui sont également des acteurs locaux. Concernant nos actions au quotidien, depuis 2019, nous avons également investi dans des Ecocup pour supprimer définitivement les bouteilles d’eau en plastique. »

(*RSE : Responsabilité Sociale des Entreprises)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email