bar l'Aventure

L’Aventure, le lieu incontournable des fêtes rennaises

Rencontre avec Emma Pay du Groupe Prison Saint-Michel, gérante de L’Aventure, L’Upper, le Big Bazar, la Tourelle à Rennes.

Au fond de l’impasse Rallier-du-Baty bat le cœur de la ville. L’ancienne Prison Saint-Michel du 15ème siècle abrite en effet des restaurants et des bars : L’Upper, le Big Bazar, la Tourelle et L’Aventure, bar de nuit connu pour avoir été le QG d’artistes comme Jacques Dutronc, Etienne Daho ou Serge Gainsbourg, et qui reste le rendez-vous favori des artistes après leur spectacle. Rencontre avec Emma Pay, co-gérante de ces quatre établissements.

En plein centre-ville, les habitués des lieux se donnent rendez-vous. Ils viennent de toute la ville, impatients de se retrouver dans l’ancienne prison, au Bar L’Aventure, pour entonner à tue-tête « Les lacs du Connemara » de Michel Sardou ou « Aline » de Christophe.  

Emma Pay

L’Aventure au coin de la rue 

« Il y a une espèce de magie qui s’opère quand tout le monde se met à chanter. On est littéralement transporté ! C’est pour vivre des moments comme celui-là que nous faisons ce métier ! » explique Emma Pay. Elle est pourtant « tombée » dans le milieu par hasard. « J’ai été professeur d’histoire-géo pendant 9 ans à Angers et à Rennes. Puis, j’ai rencontré Eric en 1995, qui m’a embarquée dans cette aventure. » Son mari, dont l’univers « café-hôtellerie-restauration » est inscrit dans l’ADN, est devenu gérant de L’Aventure en 1986 avant de l’acheter en 1991. Emma l’a rejoint en 1995. Elle n’enseigne plus l’Histoire, mais cette passionnée la vit désormais dans un lieu phare de Rennes, inscrit au patrimoine historique depuis 2014. 

Le sens de la fête  

Mis à part l’Histoire, une autre chose est sacrée pour Emma : c’est la fête. « J’ai toujours aimé être au contact des gens, accueillir et organiser des fêtes pour les autres. Ça fait partie de moi. Transmettre de la joie, créer du lien… Tout ce qui est dit aujourd’hui ‘non essentiel’ est pour moi essentiel. » Au quotidien, elle gère une équipe de 24 salariés, mais également les relations avec les fournisseurs, les animations. Et depuis 7 ans maintenant, elle est également adhérente de l’APM, l’Association pour le Progrès du Management. Une façon pour elle non plus d’enseigner mais de continuer à apprendre. « Un dirigeant qui est bien dans sa peau, est bien avec son équipe. »  

Rennes, une ville d’Histoire, petites et grandes 

Loin de son Anjou natal, Emma Pay s’épanouit aujourd’hui à Rennes. Une ville jeune, décontractée et dynamique : « Rennes a été un choix professionnel au départ, mais c’est une ville qui m’a tout de suite parlée. Je vis dans ‘ma prison’ au-dessus de L’Aventure, dans un quartier que j’adoreIci, je suis chez moi. J’y ai mes habitudes, mes commerçants, mes clients… » Un quartier proche de tout : la place des Lices, la Mairie, le Parlement de Bretagne, la place Sainte-Anne et puis bientôt, en 2023, le futur hôtel Trinité entre la place des Lices et la rue de la Monnaie. « Il pourra accueillir les congressistes du Couvent des Jacobins et créera du lien avec nos établissements. » 

Emma Pay a hâte de retrouver ses clients. « J’aimerais beaucoup, pour la réouverture, organiser un anniversaire emblématique comme nous l’avions fait pour les 30 ans de L’Aventure* » (*qui a été créé en 1978). De quoi faire perdurer la légende de ce lieu emblématique des soirées rennaises. 


RSE  : les acteurs du territoire engagés

« En tant qu’entreprise locale, nous sommes sensibles aux bonnes pratiques telles que le recyclage de la verrerie, l’achat de produits locaux tant pour les restaurants que les bars, la mixité sociale au sein de notre personnel, tout comme chez nos clients (car il n’y a pas d’âge pour faire la fête !). En effet, sans forcément en avoir conscience, nous pratiquons depuis longtemps une démarche RSE et nous nous sentons concernés par les impacts environnementaux et sociétaux de notre entreprise, même à notre petite échelle ! »  

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email