Le Magic Hall

« Hôtelier, un métier aux multiples facettes »

Portrait de Guillaume Goumy, propriétaire du Magic Hall, situé près du centre des congrès de Rennes.

Le Magic Hall est un hôtel chaleureux situé dans l’hypercentre de Rennes à deux pas de la place des Lices. Guillaume Goumy en est le propriétaire. Cet épicurien, qui se destinait à une carrière dans le droit, a fait de ce lieu un endroit cosy où l’on peut dormir, bruncher mais aussi écouter de la musique et en jouer. Portrait d’un atypique.

Avec le Magic Hall, Guillaume Goumy a voulu créer un lieu qui ne ressemble à aucun autre : un hôtel mais, avant tout, un univers. Dans ce lieu, atypique et chaleureux, le propriétaire et ses équipes proposent table d’hôtes, cuisine ouverte, studio de musique ou salon d’expression artistique. Cet ancien cinéma d’art et d’essai se devait d’être un lieu de culture. La culture est là, partout et tout le temps : tant à travers les noms des chambres (musique, danse, cinéma…) qu’à travers la décoration du salon de l’hôtel qui ressemble à l’appartement d’un mélomane : fauteuil en cuir confortables, lumières tamisées, sur les murs, des livres et sur l’étagère, une platine vinyle. Comme à la maison.

Guillaume Goumy, propriétaire du Magic Hall

« Être hôtelier, c’est faire tous les métiers à la fois » explique le propriétaire du Magic Hall. « Plombier, électricien, gestionnaire de travaux, cuisinier, serveur, informaticien, commercial… J’ai la chance de pouvoir choisir l’organisation de mes journées de travail : je pioche dans cette multitude de métiers en fonction des besoins. L’hôtellerie est aussi un métier de théâtre : nous sommes là pour faire passer aux clients un bon moment ». Lui, se voit un peu comme le metteur en scène des lieux, gérant la mise en musique et les coulisses.

Une histoire de famille, de Belle-Ile à Rennes

L’hôtellerie est une histoire de famille : « Je suis la troisième génération d’une famille d’hôteliers. Originaire de Belle-Ile, mes grands-parents sont arrivés sur l’île dans les années 50. Mon grand-père cuisinier et ma grand-mère, serveuse, ont repris une petite affaire. Travailleurs passionnés, ils ont fait grandir leur entreprise à force de travail. Le groupe possède aujourd’hui trois établissements et fut propriétaire du Relais Châteaux Castel Clara de sa création jusqu’en 2018 ».

Juriste de formation, Guillaume Goumy se destinait, lui, plutôt à une carrière d’avocat. Mais l’histoire familiale finit par le rattraper en 2000. Musicien à ses heures perdues, il vient souvent à Rennes. Le coup de cœur pour la ville, vivante, bouillonnante et épicurienne, date de ses études. En 2012, il tombe amoureux de ce lieu à deux pas de la place des Lices et décide de le transformer en hôtel.

Lieu de vie et lieu de culture

Hôtel Le Magic Hall Rennes
Hôtel Le Magic Hall (Crédit photo Destination Rennes)

Le Magic Hall accueille souvent des concerts. L’un d’entre eux fait partie des meilleurs souvenirs de Guillaume Goumy : « Je me rappelle du concert du festival I’m from Rennes sur le chantier de l’hôtel, avant son ouverture. C’est un souvenir marquant ». Quand il ne travaille pas, ce mélomane fait de la musique ou sillonne la ville pour en écouter : « C’est la musique qui m’a attiré à Rennes. Dans ma jeunesse, j’avais touché un peu à la batterie et les années passant, j’avais toujours en tête de reprendre la musique et d’intégrer un groupe. De mes études à Rennes, j’avais retenu l’image d’une ville musicale, foisonnante, dynamique avec une scène multiple. C’est la musique et cette scène intense qui m’a donné envie de revenir à Rennes. Je suis hôtelier mais aussi musicien amateur. La musique occupe beaucoup de place dans ma vie ».

C’est donc naturellement, que les temps forts rennais pour lui, sont liés aux festivals de musique. En particulier le festival I’m from Rennes et notamment la balade en vélo et en musique qui a lieu chaque année, rassemblant près de 700 cyclistes : « Pour moi, ça symbolise Rennes. Il y a la musique, le vélo, l’humour et la découverte de Rennes ».


RSE : les acteurs du territoire agissent

« J’ai été un des premiers à engager mes hôtels dans l’écolabel européen Hébergement Touristique  pour la partie environnementale. Si celle-ci n’est pas encore engagée au Magic Hall, les critères de l’écolabel y sont déjà appliqués. Je suis attentif à limiter notre consommation énergétique et notre émission de déchets. Par exemple, nous sommes en partenariat avec ‘Rennes du Compost’ : nos déchets sont récupérés et valorisés en compost. Je suis aussi engagé sur la question du bien-être au travail. Je  suis donc très attentif aux conditions physiques et matérielles de travail. Dernièrement, nous avons d’ailleurs installé un dispositif « lève-lit » qui permet de lever les lits à 90 centimètres du sol pour que le personnel n’ait pas à se baisser ».

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email