construction navale et nautique

Construction navale et nautique : l’innovation en tête

Bénéficiant de 700 km de littoral, la Bretagne fait naturellement la course en tête de l’industrie navale et nautique de France. La construction/réparation navale est un des secteurs industriels traditionnels de la région, au premier rang national. Appuyée sur une recherche performante, cette filière sait se renouveler pour proposer des produits et services toujours plus innovants… à l’image de la filière nautique, délibérément positionnée sur la haute valeur ajoutée.

1er rang national

Une dynamique industrielle qui irrigue

Architecture navale, maîtrise d’œuvre, construction et réparation, équipements et systèmes embarqués, logistique, maintenance ou services associés : aucune facette n’est absente de la filière construction/réparation navale de Bretagne. Si le secteur militaire continue de jouer un rôle structurant, la navale civile – pêche, plaisance, océanographie, transport de passagers – est également vivace. Cet ensemble industriel complet couvre la totalité des métiers, avec des grands noms (DCNS, Sobrena, STX, Chantiers Piriou) ainsi que des ETI et PME dynamiques.

415 établissements et 8000 salariés
1er rang mondial pour la construction navale militaire
2eme rang mondial pour la construction navale civile

L’innovation maritime comme seconde nature

La tradition navale en Bretagne se conjugue au futur. Les entreprises du secteur sont ainsi réunies au sein du cluster Bretagne Pôle Naval pour affirmer d’ambitieux programmes de R&D et de développement, tout à la fois pour le navire du futur et les énergies marines renouvelables (EMR). En parallèle, le Pôle Mer Bretagne Atlantique, pôle de compétitivité à vocation mondiale, met en synergie entreprises et chercheurs sur de nombreuses thématiques, dont la sécurité/sûreté maritime ou l’ingénierie, la maintenance et les services navals.

Bretagne pôle naval
Pôle mer - Bretagne atlantique

Nautisme : au service d’une économie marine complète

La filière nautique bretonne déploie une offre à 360°, avec des services et des produits de haute qualité et des technologies de pointe. Aucun hasard en cela : elle navigue en effet délibérément de conserve avec la filière navale, avec la claire conscience que les compétences se renforcent et s’additionnent. Ainsi, le  développement  de la filière nautique est  une  opportunité  de  diversification  pour la  filière  navale, au service d’une économie  marine bretonne plus que jamais conquérante.

1100 entreprises
4900 salariés
95% de l'économie de la course au large française
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email