Publié le 12 février 2024 par Priscilla Gout

“Un dynamisme incroyable pour une ville de taille moyenne”

Portrait d’Elisabeth Ollivier-Henry, directrice de l’hôtel Ibis Rennes centre gare sud.

séminaire Rennes
©Accor

L’hôtel Ibis Rennes centre gare sud est idéalement situé en centre-ville avec un accès direct à la gare. Fréquenté par une importante clientèle business, il bénéficie également de l’attractivité culturelle de la ville et accueille une clientèle loisirs le weekend, explique Elisabeth Ollivier-Henry, sa directrice.

« Je suis entrée dans l’hôtellerie par hasard, j’y suis restée par passion ». Elisabeth Ollivier-Henry dirige l’hôtel Ibis gare sud depuis son ouverture en 2001. Celle qui se destinait à une carrière dans le tourisme s’est finalement tournée vers le secteur de l’hôtellerie. Elle dirige 23 personnes sur les parties gestion, RH, technique mais aussi en comptabilité. Une touche-à-tout qui aime tout gérer et, ce, dès le matin : « J’aime être là au moment du petit-déjeuner. Ça me permet d’avoir une bonne vision de la journée à venir, d’avoir du contact avec les clients », explique-t-elle.

« Rennes, c’est le carrefour breton. La ville est même en concurrence avec des capitales européennes comme Istanbul pour certains grands rendez-vous. Ce dynamisme pour une ville de taille moyenne, c’est quelque chose dont les clients nous parlent beaucoup ».

  • Elisabeth Ollivier-Henry, Directrice de l’hôtel Ibis Rennes centre gare sud.

Si l’hôtel a une importante clientèle business en semaine, il est de plus en plus fréquenté par une clientèle loisirs le week-end, attirée par le dynamisme culturel de la ville : « Grâce à la Ligne à Grande Vitesse, de plus en plus de gens viennent à Rennes le week-end ou pour de courts séjours », explique Elisabeth Ollivier-Henry.

« Nous sommes près de tout »

Il n’est pas rare non plus que la clientèle business prolonge son séjour : « Récemment, une équipe de badminton d’Indonésie venue pour un championnat au Glaz Arena de Cesson-Sévigné est restée plus de 8 jours ! ». Une clientèle qui profite de la situation centrale de l’hôtel : « Contrairement aux hôtels périphériques, où les gens partent à la journée et ne reviennent que le soir, ici les gens vont et viennent. Nous sommes près de tout. L’hôtel fait donc aussi office de bureau », continue la directrice.

C’est également un lieu de rendez-vous et de réunions car il propose à la location deux salles accueillant respectivement 10 et 40 personnes. « Nous sommes très sollicités par les centres de formations mais aussi des entreprises de partout en France. Après la Covid, les gens ont de nouveau besoin de se retrouver en présentiel pour laisser de côté la visio », analyse Elisabeth Ollivier-Henry.

Rennes, ce carrefour breton

La directrice de l’Ibis Rennes gare sud a, à coeur, de travailler en bonne intelligence avec les hôteliers rennais, Destination Rennes et son centre des congrès : « Nous allons tous dans le même sens. Si le centre des Congrès est attractif, nous devons l’être aussi. On ne peut pas accueillir des séminaires s’il n’y a pas le réseau hôtelier qui va avec. Rennes, c’est le carrefour breton », souligne la directrice. « La ville est en concurrence avec des capitales européennes comme Istanbul pour certains grands rendez-vous ou d’importants séminaires. C’est assez incroyable ce dynamisme pour une ville de taille moyenne, c’est quelque chose dont les clients nous parlent beaucoup ».

Côté bonnes adresses, la directrice conseille à ses clients d’aller déjeuner à la Taverne, avant d’aller faire un tour aux Champs libres ou au Mama Shelter, « devenu un incontournable ».


RSE : les acteurs du territoire engagés

« Dans le groupe Accor, nous sommes en pleine réflexion quant à l’obtention du label Clé verte notamment concernant tous les hôtels Ibis et ce, dès 2024. Nous avons été engagés dans une démarche environnementale pendant plusieurs années et labellisés ISO 14001 et 9001. Mais ces labels portent sur des aspects très techniques. Aujourd’hui, nous souhaitons rendre cette démarche plus lisible auprès de nos clients pour s’adresser au plus grand nombre. Pour ce faire, nous avons mis en place différentes choses comme l’arrêt des produits d’accueil jetables dans les chambres par exemple. Nous avons également installé des poubelles biodéchets depuis quelques semaines et des détecteurs permettant, lorsque les fenêtres sont ouvertes, d’arrêter la climatisation ou le chauffage pour éviter les pertes d’énergie ».

Tourisme éco-responsable